Consommation écoresponsable - faits et enjeux

Image de la ressource
Chacun peut être acteur du changement et contribuer à la transition écologique de son territoire. Cela passe par l'évolution des comportements individuels et l'adoption de pratiques de consommation écoresponsable, c'est-à-dire des pratiques de consommation ayant un impact sur l'environnement aussi limité que possible. De fait, chaque produit que nous achetons et consommons a des impacts sur l’environnement. Nous avons une influence directe et décisive sur ces impacts selon nos façons de consommer (lors de l’achat des produits, de leur utilisation ou quand nous nous en débarrassons). De même, la façon dont nous nous déplaçons, dont nous chauffons ou rafraîchissons nos lieux de vie, pèse plus ou moins lourd dans la facture énergétique. Bien informés, nous pouvons faire des choix plus écologiques. Par nos choix de consommation, nous pouvons tous agir, sans bouleverser notre mode de vie et notre confort : • en sélectionnant des produits plus respectueux de l'environnement sur l'ensemble de leur cycle de vie ; • en utilisant mieux nos produits.

Catégories :

Consommation responsable et sobriété

Sommaire du dossier

Chiffres clés

  • Depuis 2007, environ 968 TWh ont été utilisés pour la fabrication de smartphones. A titre de comparaison, l'alimentation annuelle en électricité de l'Inde a utilisé 973 TWh en 2014". (From Smart to Senseless: The Global Impact of 10 years of Smartphones, Greenpeace)

  • 88% des utilisateurs de smartphones changent de téléphone alors que l'ancien fonctionne encore. (QQF)

  • 9,5 millions de tonnes de plastique sont déversées chaque année en mer. (Etude "Primary microplastics in the oceans" de l'Union internationale pour la conservation de la nature)

  • 70% de notre garde-robe ne serait pas portée et 12 kg de vêtements par personne sont jetés chaque année en France tandis que chaque français rachèterait en moyenne 20 kilos de vêtements par an.

  • La consommation de fruits et légumes transformés (chips, purées, frites, compotes, confitures, conserves, surgelés, déshydratés, jus) a doublé entre 1995 et 2008. (QQF)

Je souhaite m’inscrire à la newsletter

Vos ressources en PDF

Ressource supprimée. Annuler