Qualité de vie - faits et enjeux

Image de la ressource
La qualité de vie est un concept multidimensionnel que l'OMS a tenté de définir en 1994 comme « la perception qu’a un individu de sa place dans l’existence, dans le contexte de la culture et du système de valeurs dans lesquels il vit, en relation avec ses objectifs, ses attentes, ses normes et ses inquiétudes». Cette qualité de vie est influencée par des facteurs environnementaux tels que la qualité de l’air, la maîtrise des nuisances telles que le bruit des transports, la végétalisation des espaces urbains, un environnement riche et varié, une biodiversité préservée, etc. La qualité de vie peut aussi se percevoir au niveau de confort de l'habitat et à la qualité de l'expérience en déplacement (par exemple, se déplacer en bénéficiant d'une circulation fluide).

Catégories :

Cadre de vie

Sommaire du dossier

L'habitat et l'impact sur la qualité de vie

D'après l'INSEE, en 2014, près de 25% des logements étaient difficiles ou trop coûteux à bien chauffer. Le ressenti du froid dans son logement impacte la qualité de vie et est de fait un indicateur utilisé en France pour mesurer la précarité énergétique des ménages. En particulier, la privation de chauffage aggrave l’état de santé des ménages précaires. De fait, les personnes exposées à la précarité énergétique ont une perception de leur santé moins bonne que les personnes qui n’y sont pas exposées. des problèmes de santé chroniques respiratoires, ostéo articulaires, neurologiques ou à type de dépression apparaissent plus fréquemment chez les personnes en situation de précarité énergétique (Etude Ledesert). Les mesures en faveur de l’habitat durable impliquent une meilleure qualité des constructions et une réduction des charges énergétiques. Cela se traduit par un confort accru et par une baisse des dépenses qui contribue à réduire la précarité énergétique des ménages.

Je souhaite m’inscrire à la newsletter

Vos ressources en PDF

Ressource supprimée. Annuler