Cit'ergie: De plus en plus de collectivités en scène pour la remise des diplômes

Image de l'article Les 53 diplômes CAP Cit’ergie, Cit’ergie et Cit’ergie Gold des 59 collectivités labellisées en 2019 ont été remis le jeudi 30 janvier 2020 aux Assises de la Transition Energétique à Bordeaux. Un record !

Rédigé par ADEME le 13/02/2020

Le 3e Cit’ergie Gold en France

C’est la ville de Grenoble, par la présence de Vincent Fristot, adjoint au maire, qui s’est vu décerner le label Cit’ergie Gold cette année. Il rejoint le club très fermé des plus hauts labellisés français avec Besançon et Communauté Urbaine de Dunkerque. « Cit’ergie nous a permis de mobiliser les acteurs du territoire et de montrer que des choix nouveaux sont possibles pour réaliser des aménagements à faible empreinte, pour préserver la biodiversité, pour permettre des mobilités propres et pour offrir une alimentation biologique et locale ». Mais 2020 pourrait réserver des surprises avec pas seulement un nouvel entrant mais peut-être plusieurs ! L’occasion pour Helmut Strasser, président de l’EEA (association qui pilote au niveau européen différents labels nationaux de réduction de la consommation d’énergie, dont Cit’ergie en France) de rappeler : « Il n’y a pas de taille pour entrer en démarche Cit’ergie : la plus petite collectivité est autrichienne et possède 127 habitants, la plus importante, la métropole de Lyon c’est 1,6 millions d’habitants ». Et d’insister auprès des représentants des collectivités dans la salle pour leur faire part d’une étude allemande qui montre qu’à taille et compétences équivalentes, « une collectivité labellisée EEA –European Energy Award (Cit’ergie en France) est plus performante ! ».

20 labels Cit’ergie

2019 est l’année des records avec 20 labels Cit’ergie décernés, pour 24 collectivités en comptant les 4 démarches communes ville et EPCI (Bordeaux et Bordeaux Métropole, Ville et métropole de Dijon, Montpellier et Montpellier Méditerranée Métropole, Angers et Angers Loire Métropole). Pour Montmélian c’est le 3e renouvellement en douze ans. « C’est toujours une récompense qui vient couronner le travail des élus et de leur équipe » précise Béatrice Santais, la maire. Renouvellement aussi pour Perpignan, CA de Chambéry, CA Centre de la Martinique ou CU de Poitiers. Si certaines collectivités sont entrées directement par le label Cit’ergie (comme Angers ville et métropole, Grenoble Alpes-Métropole, CA Quimperlé, Toulouse Métropole ou Le Havre…), d’autres sont d’abord passées par un label CAP Cit’ergie et ont renforcé leurs actions et engagements (Caux Seine agglo, Rillieux-la-Pape ou Saint-Nazaire). Il n’y a pas de règle particulière si ce n’est d’avoir une évaluation comprise entre 50 et 74% lors de l’audit réalisé tous les quatre ans.

32 labels CAP Cit’ergie

Encore plus nombreuses cette année, ce sont 32 labels CAP Cit’ergie, 34 plus précisément si on inclut les deux démarches communes ville et EPCI (Ville et communauté de communes de Vitré, Ville de Clermont-Ferrand et Clermont Auvergne Métropole) qui ont envahi la scène lors de cette cérémonie en plénière des Assises de la Transition énergétique. Cela n’a pas empêché Arnaud Leroy, président de l’ADEME, agence qui accompagne financièrement et techniquement les collectivités dans leurs démarches en France, de féliciter chacune et chacun. Et de revenir sur le nombre des collectivités engagées en démarche d’économie d’énergie : « Plus d’un tiers de la population française est engagée dans la démarche Cit’ergie, 207 collectivités dont 122 labellisées. Ce sont de bons résultats mais surtout des résultats en progression importante : +60% de labellisés cette année ! ». 2020 et les années suivantes sont attendues avec impatience.

Retrouvez toutes les collectivités labellisées en 2019 en cliquant ici.

 

Je souhaite m’inscrire à la newsletter

Vos ressources en PDF

Ressource supprimée. Annuler