Agriculture - faits et enjeux

Image de la ressource
L'agriculture est un secteur particulièrement stratégique, à la croisée de nombreux enjeux : alimentation, aménagement du territoire, préservation de l'environnement et de la biodiversité, développement de l'activité économique dans les zones rurales ou encore maintien et entretien des paysages. Les pratiques agricoles façonnent les paysages et ont des impacts sur l'état de la biodiversité et des espaces naturels. Ces impacts peuvent être positifs (maintien des prairies et bocages, puits de carbone, biodiversité des cultures et des semences, etc.) ou bien négatifs (produits phytosanitaires, destruction d'espaces naturels et de la biodiversité, émissions de polluants, de gaz à effet de serre, érosion) en fonction des pratiques et directement dépendant de l'état de santé des écosystèmes agricoles. L'artificialisation grandissante des sols et la diminution du foncier agricole constituent par exemple des menaces pour l'agriculture. La relation de l'agriculture avec le climat est également ambivalente. Fort contributeur aux émissions de GES de la France, le secteur est aussi sensible aux impacts du changement climatique.Les agriculteurs sont en effet les premiers à observer les effets du climat sur leurs activités (phénologie). Les écosystèmes agricoles jouent de plus un rôle clé dans l'atténuation du changement climatique du fait du stockage de carbone. En fonction des pratiques et des changements d'affectation des terres, l'agriculture peut être un puits ou une source de carbone.

Catégories :

Agriculture

Sommaire du dossier

Chiffres clés

  • L'agriculture émet 21% des émissions directes nationales de GES et 97% des émissions d'ammoniac (ADEME, 2015).

  • Le secteur contribue à hauteur de 53% des émissions de poussières totales en suspension (ADEME, 2015).

  • 91% des pesticides vendus en France sont destinés à l'agriculture (ADEME, 2015).

  • En 2015, 58% de la surface du territoire était dédiée à l'agriculture (ADEME, 2015). Cette proportion était de 72% en 1950.

  • La population active agricole était de de 6,2 millions de personnes en 1955 soit 31% de l'emploi total en France. En 2010, 604 000 chefs d'exploitation et co-exploitants agricoles étaient dénombrés.

  • 3% de la SAU (surface agricole utile) de grandes cultures étaient en 2015 en agriculture biologique.

  • L'agroalimentaire est le 1er secteur industriel français, aussi bien en termes de chiffre d'affaires (172 milliards en 2016, Ania) que d'emploi.

Je souhaite m’inscrire à la newsletter

Vos ressources en PDF

Ressource supprimée. Annuler