Développer l’offre multimodale et l'intermodalité

Image de la ressource
La collectivité et ses partenaires proposent des offres multiples et complémentaires favorisant la multimodalité et l'intermodalité (auto-partage, co-voiturage, parkings relais, location de vélos...). La tarification et les modalités d'utilisation des services doivent être attractives et simples pour limiter le recours à la voiture individuelle.

Catégories :

Mobilité

Sommaire du dossier

Fiche action Cit'ergie

 

 

REFERENCES AU CATALOGUE CIT'ERGIE

Domaine 4 : Mobilité
Sous-domaine : 4.3. Mobilité alternative
Mesure : 4.3.4.
Points (sur 500) : 8
Thématique : Mobilité
Secteur(s) réglementaire(s) : Transports routiers, Autres transports

 

 

CONTEXTE ET ENJEUX

Il existe un gisement important de report modal vers la marche, le vélo, et les transports en commun à l’échelle des courtes distances puisqu’en ville plus de la moitié des déplacements motorisés s’étendent sur moins de 3 km. Pour les plus longues distances, l’intermodalité (possibilité de passer d’un mode de transport à un autre), ou la sobriété (non déplacement) sera déterminante.

Depuis la loi du 27  janvier 2014 de modernisation de l’action  publique  territoriale  et  d’affirmation  des   métropoles  (MAPTAM), l’AOM (autorité organisatrice de la mobilité) a en charge la gestion des  transports collectifs, mais aussi le développement de tous les autres  modes et usages alternatifs. Il est de son ressort de les rendre complémentaires et de les interconnecter au mieux pour  renforcer  leur  efficacité.  De  plus,  cette  loi a   institué les schémas régionaux de l’intermodalité (SRI), qui devront prendre en compte le vélo comme composante à part entière de l’offre de mobilité développée par les collectivités locales.

Par ailleurs, les pratiques de mobilité partagée se développent, sous deux formes différentes et parfois confondues : le covoiturage et l’autopartage. Le covoiturage consiste à partager un trajet avec une ou plusieurs autres personnes, en se divisant les frais. L’autopartage consiste à se partager des véhicules mis à disposition. Ces deux pratiques permettent de réduire les émissions de CO2, soit par une baisse directe du nombre de déplacements effectués grâce à un meilleur taux de remplissage des véhicules, soit par un changement progressif de comportement des usagers qui peut entraîner soit une démotorisation des ménages (la deuxième voiture, par exemple) ou un recours plus limité à la voiture, qui devient un service parmi d’autres.

 

 

CONTEXTE REGLEMENTAIRE (Informations données à titre indicatif n'ayant pas de valeur légale)

- Les collectivités locales de plus de 100 000 habitants ont pour obligation de réaliser un plan de déplacement urbain (PDU) pour réduire la consommation d’énergie par les transports

- Les collectivités locales qui ont la compétence air et/ou qui sont situées en zone de Plan de protection de l'atmosphère (PPA) doivent participer à la mise en œuvre du plan de protection de l’atmosphère et des mesures d’urgence décidées.

- Les collectivités locales ont désormais l'obligation de faciliter les solutions de covoiturage pour les déplacements domicile-travail (article 52 LTECV*) et de réaliser des schémas d’aires de covoiturage

 

 

REFERENTIEL D'ACTIONS

Légende de la nomenclature pour chaque action :

Niveau d’exigence/Complexité : C=Démarrer/Simple ; B=Consolider/Moyen ; A=Etre exemplaire/Complexe

 = Action Qualité de l’air= Action d’adaptation au changement climatique

Niveau C

Analyser les besoins et l’offre multimodale existante

- analyse de la situation en matière de co-voiturage, d’auto-partage, de location de vélos et services associés (par ex. offre existante sur place, comparaison avec d'autres collectivités)

- les enjeux de l’intermodalité sont connus et la volonté de faciliter l’intermodalité est formalisée dans un document ou est démontrée par des premières réalisations

- moyens à disposition pour la mise en œuvre d’actions en faveur de la multi-modalité et de l’intermodalité (budget alloué, personnel  identifié)

 

Niveau B

Faciliter le changement de mode de transport

En présence d’un réseau de transport en commun :

- développer des parkings relais (P+R)

- autoriser et faciliter l’embarquement des vélos dans les transports en commun lorsque les conditions d’exploitation le permettent (modulation éventuellement selon les heures, les lignes, les places disponibles, les types de véhicules…)

- mettre en place une tarification et une billettique unique/coordonnée entre les différentes offres de transport (TC, location de vélo, auto-partage…)

- présence d’un pôle d’échanges multimodal, combinant en même lieu plusieurs modes de transport alternatifs différents

 

Niveau B

Développer l'usage de la voiture partagée

La collectivité soutient techniquement les modes de transport en voiture partagée, comme le covoiturage, l'autopartage, l’auto-stop organisé : création d’aires de co-voiturage, signalisation des arrêts et des véhicules, garantie de déficit, assurance retour, participation à des SCIC, auto-partage des véhicules professionnels de la collectivité aux habitants du territoire le week-end.…

La communication et la création de plateformes/applications numériques sont traitées dans la mesure 4.1.1.

 

Niveau B

Equiper les habitants en vélo

- Développer des offres de locations vélo afin de provoquer l’essai par la population (système de vélos en libre-service et/ou système de location longue durée)

- Aider directement les habitants en subventionnant l’achat de vélos classiques, vélos utilitaires, vélos pliants (pour l’intermodalité avec les transports en commun), ou de vélos à assistance électrique (VAE)

Les actions de sensibilisation/animation autour du vélo sont traitées dans la mesure 4.1.1.

 

Niveau A

Accompagner les cyclistes avec des services associés au vélo

- Encourager l'apprentissage du vélo (par ex. à l'école primaire : faciliter la mise en place de « bus cyclistes » animés par des employés municipaux ou des parents d'élèves pour amener les enfants à l'école de manière groupée) et inciter la réappropriation des deux roues notamment en milieu rural

- Soutenir les vélos-écoles pour déployer leurs missions d'accompagnements et d'apprentissage du vélo

- Encourager le marquage des vélos « bicycode » et informer sur les meilleures astuces contre le vol 

- Soutenir les ateliers de réparation, les associations de recyclage, les coursiers à vélo, les maisons du vélo, etc.

- Développer des démarches innovantes autour des services vélos (vélos spéciaux, familiaux et vélo cargo)

 

Niveau A

Suivre et atteindre les objectifs fixés

- La pratique du co-voiturage et de l’auto-partage est en augmentation (chiffres fournis)

- Le parc de vélos en partage (vélo libre-service ou location longue durée) est en augmentation (pour les collectivités dotés et en fonction de la demande)

- enquêtes périodiques par ex. sur l'utilisation des différentes offres, sondages de popularité

- utilisation des résultats des enquêtes et  intégration dans les processus d'amélioration

 

 

 

INDICATEURS

Indicateurs prioritaires

- Part modale piéton

- Part modale vélo

- Part modale TC

- Indicateur alternatif à la part modale TC (à définir par la collectivité et son conseiller le cas échéant)

D'autres indicateurs, concernant les transports en commun ou le vélo sont intégrés aux mesures dédiées. La part modale de la voiture est intégrée à la mesure 1.2.2, les PDES dans la mesure 6.5.3.

Indicateurs complémentaires

- Nombre de parking relais

- Taux d’occupation des parkings relais

- Nombre d’aires de covoiturage ou de places dédiées au co-voiturage

- Taux d’occupation des aires de covoiturage

- Nombre d’utilisateurs d’un service d’autopartage/de co-voiturage local/d’auto-stop organisé (selon offre)

- Nombre de vélos proposés par la collectivité / 10 000 habitants (cf. étude d’évaluation des services vélos de l’ADEME, 2016). (Moyenne EPCI < 100 000 hab : 1530 vélos pour 10 000 hab ; Strasbourg : + 100 vélos / 10 000 hab)

 

 

EXEMPLES DE BONNES PRATIQUES

Plusieurs territoires : Un réseau qui appui les collectivités dans la mise en œuvre des projets de covoiturage

Le réseau Citiz’ est une coopérative d’entreprises qui associe Auto’trement de Strasbourg, Autopartage-Provence, La voiture autrement de Lyon et Alpes-Autopartage. Elle mène des études en amont et propose une assistance à la mise en place d’un service d’autopartage : https://citiz.coop/

Grand Poitiers : Location de vélos et VAE

Doté depuis 2003 d’un Schéma Directeur Cyclable, et ayant une topographie accidentée, Grand Poitiers propose depuis 2011 la location de VAE, en plus des vélos classiques depuis 1997. L’objectif est de doubler la part modale du vélo d’ici 2025, en la portant à 7 %. Le service CAP sur le vélo gère, avec 3 agents et moins de 400 000 € par an, la location de 180 vélos classiques et de 850 VAE. Des enquêtes bisannuelles montrent que 43 % des usagers n’utilisaient pas de vélo auparavant, que 64 % pédalent en substitution de la voiture, que 82 % effectuent des déplacements domicile-travail, avec des trajets aller médians de 5 km (donc au-delà du centre-Ville), et que 55 % plébiscitent l’offre de location attractive tandis que 21 % la considèrent comme une étape avant l’achat. L’outil HEAT a évalué les bénéfices sanitaires à 233 000 € par an durant 10 ans.

Vire Normandie : Location de 70 VAE avec option d’achat

Grenoble Alpes Métropole : Offre de service vélo : le Métrovélo

En savoir plus : http://www.metrovelo.fr/

Metz Métropole : Mettis et réseau Le Met' : offre de transport, priorité dans le trafic et intermodalité 

Metz Métropole a inauguré en octobre 2013 deux lignes de Bus à Haut Niveau de Service (BHNS) Mettis, sur un linéaire de 17,8 km réaménagé de façade à façade, et le nouveau réseau de transport Le Met' qui comprend notamment cinq lignes structurantes. Mettis et Lignes ont une fréquence de dix minutes, avec priorité absolue dans le trafic général (Mettis) ou aide au franchissement des carrefours à feux (Lignes).

Le Met' propose de nombreux services : transport à la demande, bus de nuit à la carte, post-paiement, location de vélos, autopartage, intégration tarifaire du TER, etc. La fréquentation des TC a sensiblement augmenté : + 19 % en 2014, + 8 % en 2015, pour atteindre 18,7 millions de voyages.

Outre la carte SimpliCités commune à l'ensemble des transports de Lorraine et favorisant la multimodalité, des aménagements intermodaux ont été réalisés par Metz Métropole : trois parcs relais, des stationnements vélo extérieurs ou sécurisés, un pôle d’échanges multimodal, etc.

 


AUTRES RESSOURCES ET OUTILS

Grand public :

- Bande dessinée sur transport et climat, Réseau Action Climat 2017, https://reseauactionclimat.org/planetman/planetmanen-balade/

- Brochure « Transports, moteurs des changements climatiques » 2010, https://reseauactionclimat.org/publications/transportsmoteur-changements-climatiques/

Pour les collectivités :

- Publication « les villes « respire » de demain : repenser la mobilité face à l’urgence climatique et sanitaire », Réseau Action Climat, 2016 https://reseauactionclimat.org/publications/repensermobilite-urgence-climatique-sanitaire/

- « Collectivités territoriales : comment financer les solutions de mobilité ? », Réseau Action Climat, 2015 https://reseauactionclimat.org/publications/collectivitesterritoriales-financer-solutions-mobilite/

- « Les solutions de mobilité soutenable et milieu rural et périurbain », Réseau Action Climat, 2014, https://reseauactionclimat.org/publications/solutionsmobilite-milieu-rural-periurbain/

- Rue de l’avenir, Espace public et stationnement, 2013. http://www.ruedelavenir.com/wpcontent/uploads/2010/10/stationnement_V3_130629_web1.pdf

Des acteurs incontournables produisant des guides, outils, recommandations :

- FUB, Fédération des usagers de la bicyclette https://www.fub.fr/

- FNAUT, la voix des usagers https://www.fnaut.fr/

- GART, groupement des autorités responsables des transports https://www.gart.org/

- Les pratiques d'intermodalité vélo-transports collectifs, GART, 2015 : https://www.gart.org/wp-content/uploads/2016/06/Etude-GART_Pratiques-intermodalit%C3%A9-velo-TC_Ao%C3%BBt-2015.pdf

 

Je souhaite m’inscrire à la newsletter

Vos ressources en PDF

Ressource supprimée. Annuler